L'art dans l'entreprise

Art et décoration d'intérieur

König + Neurath présente des sculptures de Frauke Meszaros dans sa salle d'exposition.

Quand avez-vous visité une exposition pour la dernière fois ? Et qu'en avez-vous retiré ? L'art inspire et touche les sens. "Les œuvres d'art sont plus que des objets esthétiquement plaisants, plus que des chefs-d'œuvre de l'habileté et de l'ingéniosité humaines : elles approfondissent notre compréhension de nous-mêmes et des autres…" dit-on. C'est pourquoi les gens aiment s'entourer d'art.

Pour les entreprises, l'exposition d'œuvres d'art présente deux aspects. D'une part, ils peuvent l'utiliser pour changer l'humeur et l'atmosphère des pièces et donner à leurs employés des impulsions créatives, et d'autre part, l'art est une expression de la culture d'entreprise individuelle.

"Les œuvres d'art sont plus que des objets esthétiquement plaisants, plus que des chefs-d'œuvre de l'habileté et de l'ingéniosité humaines : elles approfondissent notre compréhension de nous-mêmes et des autres…"

Vous pouvez désormais en faire l'expérience en direct dans notre salle d'exposition de Munich. L'art a toujours joué un rôle important chez König + Neurath, en grande partie grâce à Gerti König. L'épouse du propriétaire de longue date de l'entreprise a toujours soutenu les artistes régionaux. Par exemple, le château d'eau et bientôt le nouvel entrepôt à hauts rayonnages de Karben ont été conçus par des artistes régionaux. Et dans les salles d'exposition de König + Neurath, on peut voir des œuvres d'artistes contemporains aux couleurs très différentes.

Aujourd'hui, nous vous présentons Frauke Meszaros, dont les œuvres sont actuellement exposées dans notre salle d'exposition de Munich, Erika-Mann-Strasse 55. Nous avons parlé de ses œuvres à l'artiste, qui travaille la céramique depuis l'âge de 13 ans.

Qui représentez-vous avec vos sculptures ?

Mes sculptures sont des instantanés d'états d'esprit. Les visages que je crée sont parfois heureux … et parfois ils montrent un U-Hackerl, comme on dit ici en Bavière. Je dépeins les aspects de mes états mentaux actuels. Ce processus créatif qui consiste à prendre soin de moi est un processus d'auto-nettoyage. Ça a presque quelque chose de thérapeutique.

Quelle est votre relation avec les matériaux que vous utilisez ?

Je travaille avec des matériaux céramiques depuis près de 30 ans. Cela signifie que, comme un peintre qui utilise toujours les mêmes fabricants de peinture, je connais le matériau à fond. Toutes les sculptures que je crée sont réalisées dans une masse céramique hautement cuite et, en tant que grès, elles sont absolument résistantes aux intempéries. Le matériau apporte également une certaine limitation, les sculptures ont toujours besoin d'une mise à la terre, et le traitement du matériau nécessite des compétences manuelles.

Comment travaillez-vous ?

J'avais l'habitude de travailler de manière plus figurative, maintenant je dessine surtout des têtes. Ils sont créés au cours d'un processus qui commence par une esquisse. En tant que designer industriel et artiste, je m'intéresse aux proportions, aux contrastes, à l'esthétique des lignes, à la lumière et aux ombres. Pendant cette période de création, les sculptures m'attirent vraiment. Ils sont comme des petits enfants que je dois laisser partir à un moment donné. Lorsqu'ils ont séché pendant six à huit semaines, ils sont tirés. Et là, il peut arriver qu'ils éclatent même dans le four. Une fois, six de mes sculptures de 140 cm de haut ont éclaté pendant le processus de cuisson. À cet égard, il y a un adieu avant la mise à feu. Mais une fois que les têtes sont cuites, elles résistent au vent, à la chaleur, au froid et à la pluie.

Quel rôle l'espace ou l'environnement joue-t-il pour les sculptures ?

Mes sculptures sont faites pour les espaces extérieurs. S'ils sont dans un jardin, ils vivent avec les éléments : En hiver, ils portent une hotte de neige, en automne, ils pleurent. En les regardant de l'intérieur, je crée une relation entre l'intérieur et l'extérieur. Si vous voyez une des têtes dans un lit de lavande ou sous un arbre, un calme particulier vous envahit. Ils ont un effet méditatif, mais aussi une sensation particulière. Ils veulent être touchés, ils consolident et donnent de la force.

Dans les intérieurs, mes sculptures interagissent également avec les choses qui les entourent. Ils créent des points fixes et invitent à la réflexion. D'une certaine manière, ils établissent une relation entre la vie intérieure de chacun - ils reflètent les sentiments et les pensées - et les objets inanimés entre lesquels ils sont placés.

Qu'est-ce qui vous inspire ?

Tout m'inspire. Il peut s'agir de l'interaction de la matérialité de différentes surfaces, du passage d'une macro- à une microstructure, d'un ornement sur une nappe traditionnelle, d'une pierre particulière ou d'un morceau de bois. L'inspiration naît souvent de l'irritation. La perception d'un objet, la réflexion sur celui-ci et ensuite l'utilisation consciente de celui-ci dans un certain contexte. Parfois, c'est un processus d'essai et d'erreur, quelque chose émerge d'une mutation. Si vous aimez : par hasard.

verwendete Quellen: Weltgeschichte der Kunst. Honour, Hugh, Fleming, John (Hg.), Prestel 1992.

N'hésitez pas à nous contacter directement:

König + Neurath France

+33 144 632393
Contactez-nous
66, Rue de la Victoire
75009 Paris

Loading data