Travailler au bureau à domicile

L'Allemagne reste à la maison

Le visage matinal des rues a changé. En janvier de l'année dernière, enfants et adultes quittaient leur maison tôt le matin dans la grisaille pour aller à l'école et au travail. Aujourd'hui, de nombreuses maisons sont encore sombres à sept heures et demie. Seules les fenêtres des artisans qui se mettent au travail éclairent les trottoirs.

Sept heures et demie du matin en Allemagne : des rues désertes, des maisons sombres

Dans une étude qu'elle a présentée récemment, Bitkom, la fédération allemande des entreprises TIC, fournit des chiffres concrets qui étayent cette impression matinale : le nombre d'actifs qui travaillent exclusivement à domicile dépasse les dix millions. Et même ceux qui se connectent au moins temporairement au réseau de l'entreprise depuis leur bureau à domicile ou leur cuisine représentent vingt pour cent des actifs. Et d'après cette étude, leur expérience est positive.

Plus de liberté, de meilleures performances, une productivité accrue : voilà ce que les actifs apprécient dans le télétravail.

« La crise provoquée par le coronavirus a montré que le travail flexible n'amoindrit pas la qualité des résultats, au contraire » résume Achim Berg, président de la Bitkom. En octobre et novembre 2020, lorsque l'enquête a été réalisée, près de la moitié des actifs étaient au moins partiellement en télétravail à domicile. Cette proportion devrait être actuellement plus élevée en raison du nouveau confinement qui restreint les déplacements individuels en Allemagne depuis janvier. La plupart des personnes qui travaillent chez elles apprécient la liberté de ne pas être tributaires des horaires ni du lieu. Le stress du trajet n'est plus d'actualité, il est plus facile de concilier famille et travail. Selon l'étude, la possibilité d'adopter un style de vie sain améliore aussi la satisfaction au travail. Beaucoup de personnes disent travailler de manière nettement plus productive et pouvoir fournir de meilleures prestations lorsqu'elles travaillent chez elles.

Comment le télétravail à domicile modifie-t-il l'expérience collective ?

Cependant, la mutation culturelle dans le monde du travail n'est toujours pas parvenue à un niveau tel que le travail à domicile soit considéré comme faisant naturellement partie de l'activité professionnelle. Aux inconvénients perçus au cas par cas, tels que le manque de contacts personnels avec les supérieurs et les collègues ou le sentiment d'être coupé des informations importantes, viennent s'ajouter des aspects structurels : depuis l'automne 2020, de nombreuses voix s'élèvent pour demander un meilleur soutien des activités exercées à domicile. Beaucoup d'actifs aimeraient avoir des avantages fiscaux et constatent que même le soutien apporté par l'entreprise qui les emploie nécessite des améliorations. Quand on y réfléchit, les avantages pour la société sont évidents : tandis que le télétravail à domicile est actuellement un instrument essentiel pour enrayer la pandémie, nous avons pu constater dès l'année dernière les effets positifs sur l'environnement : moins de circulation, moins d'émissions, moins de bruit. Cela vaut la peine de continuer à promouvoir le télétravail. 

Quelle est la proportion de travail à domicile que supporte votre culture du travail ?

Le travail à domicile est tout simplement impossible dans certaines professions. Mais même si vous travaillez dans le secteur de la production ou si vous proposez un service personnel direct, votre culture du travail peut promouvoir l'agilité, un style de management démocratique et une relation équilibrée entre vie professionnelle et vie privée, et profiter de la numérisation. Au moyen de notre WORK.CULTURE.MAP vous analysons votre culture du travail et vous aidons à concevoir les bureaux – à domicile comme dans l'entreprise !

N'hésitez pas à nous contacter directement:

König + Neurath France

+33 144 632393
Contactez-nous
66, Rue de la Victoire
75009 Paris

Loading data